LOGO BANDEAU CORED.jpg
BOUTON TABLE RONDE.tiff
BOUTON CONFERENCE DE PRESSE.tiff
BOUTON MANIFESTE DE PARIS.tiff
BOUTON DROITS DE L'HOMME.tiff
BOUTONS BMA BIENS MAL ACQUIS.tiff
BOUTON ELECTIONS.tiff
BOUTONS SITE WEB CORED_Page_1.jpg
BOUTON NOUS ECRIRE.tiff
BOUTONS SITE WEB CORED_Page_2.jpg
BOUTONS SITE WEB CORED_Page_2.jpg
BOUTONS SITE WEB CORED_Page_2.jpg
BOUTONS SITE WEB CORED_Page_2.jpg
BOUTONS SITE WEB CORED_Page_2.jpg
BOUTONS SITE WEB CORED_Page_2.jpg
BOUTONS SITE WEB CORED_Page_2.jpg
BOUTONS SITE WEB CORED_Page_2.jpg
EN GUINÉE ÉQUATORIALE, AVEC LA REPRISE EN MAIN DE LA JUSTICE PAR LE CLAN OBIANG :
OBIANG NGUEMA MBASOGO PRÉSIDENT, OBIANG NGUEMA DAVID, PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE, OBIANG TEODORO FILS,
MINISTRE DES ARMÉES, DE LA POLICE ET DE LA GENDARMERIE, LES OPPOSANTS PEUVENT ÊTRE ASSASSINÉE EN TOUTE DISCRÉTION
Page-01.tiff
Page-01.tiff
Page-01.tiff
DECLARATIONES DE BONIFACIO.tiff
GUINÉE ÉQUATORIALE
LA PREMIÈRE DAME EN ACTION

LES ASSASSINATS D’OPPOSANTS EN GUINÉE ÉQUATORIALE CONTINUENT AVEC L’AIDE DE LA PREMIÈRE DAME...

BONIFACIO NGUEMA ESONO NCHAMA militant historique en exil depuis 27 ans a été invité par la Première Dame Constancia Mangue de Obiang Nguema à rentrer au pays sous sa protection, heureux de retourner au pays, quinze jours après on l’a retrouvé pendu.

C’est le 263ème opposant assassiné depuis qu’OGIANG est au pouvoir.
Avec l’aide de sa femme, qui fait dans le bénévolat, les assassinats et les crimes contre les opposants continuent...et comme cela ne suffit pas de sequestrer, de torturer et d’assassiner ceux qui sont en guinée équatoriale, on tend des pièges à ceux qui sont en exil pour les faire revenir !

Du beau travail de première dame de dictateur !

La dictature continue au pays d'OBIANG en GUINÉE EQUATORIALE - Alors qu'un militant historique invité par la Première Dame à rentrer au pays a été assassiné quinze jours après son arrivée. On pouvait penser que la justice ferait son travail pour connaître le nom des assassins qu'il ne doit pas être difficile de trouver lorsque l'on sait à qui le crime profite. Pour couper court à toute possibilité de justice, le Président OBIANG vient de dissoudre le pouvoir judiciaire pour ne pas avoir de questions à poser à la Première dame CONSTANCIA, puisque Bonifacio Nguema ESONO NCHAMA, opposant historique en GUINÉE ÉQUATORIALE, venait de rentrer au pays sur invitation de la Première Dame...
Quinze jours après son arrivée, il a été assassiné au pays d’OBIANG NGUEMA MBASOGO, la GUINÉE ÉQUATORIALE pays bien connu pour les crimes dénoncés par les ONG de défense des droits de l'homme.
ACTIVITES BENEVOLES DE LA PREMIERE DAME.jpg

Alors qu'un militant historique invité par la Première Dame à rentrer au pays a été assassiné quinze jours après son arrivée, on pouvait penser que la justice ferait son travail pour connaître le nom des assassins qu'il ne doit pas être difficile de trouver lorsque l'on sait à qui le crime profite.

Pour couper court à toute possibilité de justice, le Président OBIANG vient de dissoudre le pouvoir judiciaire par un simple décret dictatorial.

Le monde entier peut ainsi se rendre compte de la manière dont la justice est rendue dans ce pays qui est un véritable défi aux droits de l'homme".

Voici le texte du décret dictatorial :

La présidence de la République a sanctionné le décret numéro 36/2015 portant dissolution totale du pouvoir judiciaire.

Par convenance d’un meilleur service et faisant usage des facultés qui me sont conférées par l’article 41 de la Loi fondamentale de l’État, il a été décidé de stipuler la dissolution totale du pouvoir judiciaire.
Je l’ordonne par le présent décret, fait à Malabo, le vingt mai deux mille quinze.
Pour une Guinée meilleure,Obiang Nguema MbasogoPrésident de la République ».

Et maintenant un petit rappel des faits criminels que l'on tente d'étouffer par la dissolution du pouvoir judiciaire… pour préparer l’élection présidentielle au pays de la dictature d’OBIANG NGUEMA MBASOGO concernant l’assassinat politique d’un opposant historique en GUINÉE ÉQUATORIALE Bonifacio Nguema ESONO NCHAMA, qui venait de rentrer au pays sur invitation de la Première Dame, a été assassiné au pays d’OBIANG NGUEMA MBASOGO en GUINÉE ÉQUATORIALE.
Ecoutez-le raconter (en langage Fang langue bantoue), comment le piège lui a été tendu par la Première Dame Constancia Mangue de Obiang,

C’est très simple vous faites rentrer les opposants en exil au Pays avec de belles promesses...

Et une fois qu’ils sont là, s’ils se soumettent c’est bien, dans le cas contraire on n’hésite pas à les exécuter.

Un exemple de plus au palmarès de la famille OBIANG qui applique cette recette depuis 34 ans pour se maintenir au pouvoir.

Cet enregistrement sonore vous fera entendre la voix de Bonifacio Nguema ESONO NCHAMA qui vous raconte la manière dont la Première Dame lui a tendu un piège mortel.

« ... La première dame, l'épouse de Obiang Nguema, m'a conseillé de retourner à la maison, en me suppliant en disant que je suis vieux et que maintenant, je dois pouvoir enfin vivre en paix dans mon pays.

«Quand mon ex-femme s’est rendue en Guinée Equatoriale elle a été reçue par la Première Dame Constancia
Mangue Obiang Nguema et son mari, qui lui ont donné 30,000 € et lui ont envoyé ensuite 3000 €.

«Plus tard, à l’occasion de la visite d'une importante délégation avec laquelle mon fils aîné se rend en Guinée équatoriale, il me demande de revenir au pays, en Guinée, mais, connaissant la nature meurtrière de Obiang Nguema, j’ai résisté à cette invitation...

« ..Constancia Mangue de Obiang Nguema, me menace alors au téléphone en me disant, "Pourquoi dois-je avoir peur de rentrer chez moi, car si ils le voulaient, ils pourraient facilement me faire exécuter en Espagne ou partout dans le monde, donc je ne dois rien craindre...

« ... ... On m'a donné toutes les garanties pour venir et, croyez-moi, je suis vieux maintenant et je me suis retiré de la politique, je veux passer mes jours dans la terre de mes ancêtres ....

« ... La première dame Constancia Mangue de Obiang Nguema, a tenu parole... Bonifacio Nguema ESONO NCHAMA ayant été assassiné en Guinée Equatoriale, il reposera effectivement dans la terre de ses ancêtres ....

A ce jour, le Président OBIANG NGUEMA MBASOGO, n’a pas eu un seul mot pour dire que l’on rechercherait
les coupables... Il n’est pas difficile de savoir à qui ce crime profite... en toute impunité bien entendu !

Matthieu 5:21,22
Vous avez entendu qu'il a été dit aux anciens: Tu ne tueras point; celui qui tuera mérite d'être puni par les juges.…
LOGO CORED.jpg